Boulegan Sian Nissart

Dédition de Nice à la Savoie

Comme vous le savez, les mesures sécuritaires imposées par la Préfecture nous ont contraint à annuler la commémoration de la Dédition cette année, interrompant temporairement un évènement célébré depuis des années par les associations niçoises se relayant pour ne jamais l'interrompre.

Cependant, quelques Niçois, refusant de se résigner ont décidé, à titre personnel, de se rendre hier soir à l'Abbaye de St-Pons pour perpétuer la mémoire de cet évènement capital de l’histoire de Nice, le jour anniversaire de la Dédition : le 28 septembre. (voici les photos qu'ils nous ont fait parvenir)

Pour notre part, nous travaillons déjà pour préparer la commémoration de l'année prochaine !

Viva Nissa !

dedition 2016-5 

dedition 2016-1

dedition 2016-3

Posté par boulegan à 09:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,


Pourquoi n’y a-t-il pas de Commémoration de la Dédition cette année ?

St-Pons

Les conditions aussi bien administratives que financières imposées par la Préfecture suite à l’attentat ayant touché notre ville le 14 juillet nous contraint à ne pas organiser la célébration de la Dédition de Nice à la Savoie.

En effet, la Préfecture interdisait toute procession, empêchant ainsi les participants de défiler avec les drapeaux aux couleurs de Nice et des anciens Etats de Savoie. La Préfecture imposait aussi à Boulegan l’emploi d’agents de sécurité mixte à nos frais pour le filtrage et la palpation pour ensuite cantonner et parquer les participants sur le parvis de l’Abbaye de St-Pons. Dans ces conditions, avec une possible interdiction préfectorale de dernière minute, c’est avec regret que nous ne pouvons pas célébrer cette commémoration importante dans l’Histoire de Nice.

Cependant, nous avons pu constater la non-application de ces contraintes à d’autres, il suffit de se rendre dans un centre commercial pour voir la fouille légale minimaliste des vigiles. De même, nous sommes étonnés de constater que certains groupuscules politisés, populistes, instrumentalisant la culture niçoise, ont pu défiler sans restriction.

Nous n’avons aucune surprise quant aux prises de décisions préfectorales souvent tardives voire abusives  quand cela concerne l’événementiel à Nice et en particulier dans un certain sport populaire…

On peut que constater la disproportion des décisions lorsque cela touche les institutionnels locaux et les associations niçoises, culturelles, patrimoniales et sportives.

Posté par boulegan à 22:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,